Festivals En lien Archives
Menu

L’écriture des lieux 2021
Journées entre nature et littérature

Du 11 septembre au 12 septembre 2021
L’écriture des lieux 2021

© Anaëlle Clot

Événement
terminé

Entrée

Gratuite, sur réservation

Le temps d’un week-end, la Fondation Jan Michalski vous invite pour la troisième année consécutive à questionner l’écriture des lieux sous diverses facettes, dans l’entrelacs des mots et de la terre. Une programmation consacrée à l’animalité réunit des intervenant·es issu·es de champs de création multiples : écrivain·es, artistes, scientifiques ou promeneur·ses. Ensemble, il·elles contribuent à interroger notre époque, en nous proposant de faire ce pas de côté pour mieux comprendre les multiples réalités de notre rapport au monde… et peut-être imaginer de nouvelles façons de l’habiter.

Avec Vincent Barras, Violaine Bérot, Pierre Cendors, Éric Chevillard, Alexandre Chollier, Vinciane Despret, Élise Fouin, Christine Rollard, Francis Tabouret et Sandra de Vivies.

Des rendez-vous pour toutes les générations, à partager aussi en famille au gré de vos sensibilités :

_Petites conférences (dès 10 ans)

_Promenades thématiques dans la nature alentour

_Rencontres grand format

_Performances 

Programme du samedi 11 septembre

11H – 12H | Petite conférence
Le monde soyeux des aragnes
 avec Christine Rollard

Elles font les frais de nombre d’idées reçues concernant leur aspect, leur dangerosité potentielle, leur mode de vie… Qui sont ces animaux si méconnus, le plus souvent craints, mais en même temps admirés pour la réalisation de leurs ouvrages en soie ? 
Les araignées, ou aragnes en ancien français, souffrent d’une mauvaise réputation et de généralisations hâtives sur leurs mœurs. La diversité de ces arachnides est pourtant grande et leur rôle de prédateur indispensable à l’équilibre naturel. 
Alors pourquoi ne pas se laisser porter au bout de leurs fils soyeux et les découvrir avec un nouveau regard en balayant les faux clichés !

Public

Dès 10 ans

Biographie

Christine Rollard, biologiste, enseignante-chercheuse, compte parmi les rares spécialistes des araignées en France. Chargée de la conservation de la collection d’araignées du Muséum national d’histoire naturelle de Paris, l’une des plus grandes au monde, elle est aussi l’auteure d’une cinquantaine de publications, dont Fascinantes araignées (Quae, 2017) et Le monde soyeux des araignées (Bayard, « Les petites conférences », 2021). Elle a été commissaire scientifique de l’exposition « Au fil des araignées » au MNHN en 2011-12 et conseillère scientifique de l’exposition « On Air » de Tomás Saraceno au Palais de Tokyo en 2018-19.

Les promenades sont programmées le samedi et le dimanche, aux mêmes heures

13H – 14H30 | Promenade à choix n°1
L’arbre à fables
avec Sandra de Vivies et Élise Fouin 

Invitation à s’approcher des épouvantails installés dans le champ et à se saisir d’une nouvelle, imprimée sur papier ensemencé de graines de coquelicots. Ce court récit d’une rencontre avec une gazelle de Mhorr, réfugiée climatique en Suisse, sera lu dans une petite clairière de la forêt alentour. Au retour à la Fondation, les feuilles seront humidifiées et recouvertes de terre, dans l’espoir de la montée, quelques temps après, d’une marée rouge.

Tout public

© Wiktoria Bosc

© Wiktoria Bosc

© Wiktoria Bosc

© Wiktoria Bosc

Biographies

Sandra de Vivies est auteure et doctorante en Pratique et théorie de la création artistique et littéraire. Elle travaille sur les récits photosensibles, à la jonction de la littérature, de l’image et de la danse. Elle a publié divers textes dans des revues et ouvrages collectifs. Son premier livre, Vivaces, paraît en novembre 2021 aux Éditions La place.

Élise Fouin, designer diplômée de l’École Boulle, prend à contre-pied la démarche traditionnelle du design, en pensant la matière avant de penser l’objet. Elle aime à jouer avec les qualités tactiles et sensibles des matériaux qu’elle récupère et réinvente. Elle détourne, accumule, ajuste, emballe, polit, vernit, jusqu’à ce que naisse l’objet.

Les promenades sont programmées le samedi et le dimanche, aux mêmes heures

13H – 14H30 | Promenade à choix n°2
À la rencontre du « genius loci »
avec Pierre Cendors

« Il y a un autre monde mais il est dans celui-ci », écrivait Paul Éluard. L’homme dialogue avec les lieux depuis l’origine. Chaque site fait signe. Son langage nous parle sans parole. On va à sa rencontre en passant un seuil perceptuel et sensoriel. S’ouvrir aux forces subtiles d’un lieu, son genius loci, entrer en interaction avec une réalité non humaine, que celles-ci nous attirent ou nous repoussent, est un premier pas vers une reconnexion essentielle. Nos alliés sont l’observation, l’imaginaire, l’intuition, nos sens et… le genius loci. 

Tout public

© Wiktoria Bosc

© Wiktoria Bosc

© Wiktoria Bosc

© Wiktoria Bosc

Biographie

Pierre Cendors, poète et romancier, s’attache, de livre en livre, à capter un langage poétique, plus ancien et plus vivifiant que la parole, un langage qui n’est pas seulement humain, mais ouvert à la vie élémentaire, au terrestre, à l’écoute d’une primordialité ardente, qui est à l’homme ce que les espaces sauvages sont à l’animal. Son dernier ouvrage, Minuit en mon silence, est paru en 2021 chez Quidam Éditeur.

Les promenades sont programmées le samedi et le dimanche, aux mêmes heures

13H – 14H30 | Promenade à choix n°3
Changer de géographie
 avec Alexandre Chollier

Aimer être pris·e de court, succomber à la tentation des raccourcis, faire moisson des points de vue, être prêt·e à s’arrêter comme à s’arracher à tout instant, bref « changer de géographie » si l’occasion se présente ou si les circonstances bougent. Tels sont les azimuts (ou voies) suivis et tracés par Nicolas Bouvier lorsqu’il écrit comme lorsqu’il marche ; activités bien plus cousines qu’il n’y paraît. À condition qu’on ne se trompe pas de chemin : oui, « ne jamais partir des mots pour aller aux choses, toujours l’inverse »…

Tout public

© Wiktoria Bosc

© Wiktoria Bosc

© Wiktoria Bosc

© Wiktoria Bosc

Biographie

Alexandre Chollier, géographe et enseignant, dirige la collection « géographie(s) » aux Éditions Héros-Limite et tient chronique régulière dans Le Courrier. Il travaille actuellement à un livre-atlas consacré à Nicolas Bouvier.

15H – 16H | Performance
Littératures et poésies sauvages
de Vinciane Despret 

Au milieu du XXIe siècle s’est progressivement imposée l’idée que les animaux écriraient et que certains seraient auteurs de récits, de romans, de poésies. Chacun à leur manière : les uns en assemblant des choses les plus diverses, sous forme de sculptures poétiques, de rébus ou parfois de cadavres exquis ; d’autres optant pour des traces plus éphémères, qu’elles soient à l’encre, phéromoniques, musicales, vibratoires, chorégraphiées… L’intuition anticipatrice de la grande auteure de science-fiction Ursula K. Le Guin trouve alors les conditions de sa réalisation. Et des scientifiques se mettent au laborieux mais passionnant travail de la traduction d’un corpus impressionnant de littératures animales.

Public

Dès 15 ans

Biographie

Vinciane Despret, psychologue et philosophe, s’est intéressée à l’éthologie avant de s’orienter vers la philosophie des sciences. Elle enseigne à l’Université de Liège. Auteure prolixe d’articles, de conférences et de contributions diverses, elle a assuré le commissariat de l’exposition « Bêtes et
hommes » à la Grande Halle de La Villette, à Paris. Elle a notamment publié chez Actes Sud, dans la collection « Mondes sauvages », Habiter en oiseau (2019) et Autobiographie d’un poulpe et autres récits d’anticipation (2021).

16H30 – 17H30 | Rencontre
Bêtes de littératures
 avec Éric Chevillard

Hérissons, orangs-outans, tortues, flamants roses, insectes… Les bêtes peuplent les livres d’Éric Chevillard. S’interrogent à cette occasion les enjeux de la présence d’animaux, et par là d’altérités non humaines, dans la littérature. Comment rendre compte, avec l’écriture, d’intensités animales au-delà de l’allégorie ou de la fable ? Donner vraiment la parole aux animaux, est-ce pour autant se couper du symbolique ? Et l’humour dans tout cela ? L’entretien sera ponctué d’une lecture d’extraits de Zoologiques (Fata Morgana, 2020).

Public

Dès 15 ans

Modération

Sandrade Vivies

Biographie

Éric Chevillard est l’auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages parus principalement aux Éditions de Minuit. Il a reçu en 2014 le Prix Alexandre-Vialatte pour l’ensemble de son œuvre. Le blog qu’il tient quotidiennement, L’autofictif, fait l’objet d’une publication annuelle aux Éditions L’Arbre vengeur depuis 2009. Parmi ses ouvrages récents comptent Prosper à l’œuvre (Notabilia, 2019), Monotobio (Minuit, 2020) et Zoologiques (Fata Morgana, 2020).

Programme du dimanche 12 septembre

11H – 12H | Petite conférence
Voler avec les chevaux
 avec Francis Tabouret

Il y a parfois des chevaux dans le ciel. Ils sont transportés dans des soutes d’avion pour aller participer à des courses, à des spectacles, ou pour la reproduction. Or les chevaux ne voyagent pas seuls, ils sont accompagnés par des convoyeurs. En quoi consiste ce métier ? Comment faire pour que le voyage se passe le mieux possible, malgré la distance avec l’environnement habituel du cheval ?
L’idée d’un cheval dans le ciel aide à saisir l’incongru qu’il peut y avoir à voler pour les mammifères terrestres que nous sommes.

Public

Dès 10 ans

Biographie

Francis Tabouret a exercé différents métiers, tels que régisseur dans le spectacle équestre, chauffeur routier, convoyeur et soigneur d’animaux, qui ont en commun le déplacement et les voyages. Ce sont ces voyages qui l’ont amené à l’écriture. Ses textes ont été publiés dans les revues Le Tigre, Papier Machine ou La moitié du fourbi. Son premier livre, Traversée(P.O.L, 2018), est le récit d’une traversée de l’Atlantique sur un porte-conteneurs avec des taureaux, des chevaux et des moutons. 

15H – 16H | Performance
Esprits animaux
 de Vincent Barras

Sous la forme d’un flux continu de paroles – un « speech » – seront éprouvés pratiquement, au moment même de leur énonciation, les principes théoriques des « esprits » qui peuplent les corps vivants depuis leur apparition dans la pensée naturaliste antique.

Public

Dès 15 ans

Biographie

Vincent Barras est historien, traducteur, musicien-performer et professeur d’histoire de la médecine à l’Université de Lausanne, et enseigne également à la Haute École d’art et de design de Genève. Il est l’un des fondateurs de la revue et des éditions BHMS. Parmi ses traductions comptent notamment des textes de John Cage, Simon Cutts, Georges Séféris, Carl Dahlhaus, Robert Lax, Arnold Schoenberg, Theodor W. Adorno, Edoardo Sanguineti.

16H30 – 17H30 | Rencontre
Comme des bêtes
 avec Violaine Bérot

La montagne. Un village isolé. Dans les parois rocheuses qui le surplombent, se trouve une grotte appelée « la grotte aux fées ». On dit que, jadis, les fées y cachaient les bébés qu’elles volaient. À l’écart des autres habitations, Mariette et son fils ont construit leur vie, il y a des années. Ce fils, étonnante force de la nature, n’a jamais prononcé un seul mot. S’il éprouve une peur viscérale des hommes, il possède un véritable don avec les bêtes. Le dernier roman de Violaine Bérot, Comme des bêtes (Buchet-Chastel, 2021), est l’occasion d’explorer les thèmes chers à l’auteure : l’altérité, les rapports humains-animaux et les autres vies possibles.

Public

Dès 15 ans

Biographie

Violaine Bérot est l’auteure de sept romans dont chez Buchet-Chastel Nue, sous la lune (2017), Tombée des nues (2018) et Comme des bêtes(2021). Née dans les montagnes pyrénéennes, quelques temps égarée en ville, la fille de la nature qu’elle est retourne vite à ses sources. Délaissant modernité et croissance contre élevage et vie sobre, elle réfléchit à ce que vivre en notre monde contemporain signifie et écrit sur nos errements.

EVÉNEMENT GRATUIT SUR RÉSERVATION

Tous les rendez-vous du programme des Journées entre nature et littérature sont gratuits. Vous devez toutefois effectuer une réservation pour chaque événement qui vous intéresse sur notre billetterie en ligne.

TRANSPORTS

L’arrêt de bus « Montricher-Fondation Michalski » de la ligne 742 des MBC dessert directement la Fondation plusieurs fois par jour. Des connexions avec le train sont assurées en gares de Montricher et/ou de Bière. Vous pouvez combiner votre parcours en train et bus sur la plateforme des CFF en indiquant l’arrêt « Montricher-Fondation Michalski ».

CAFÉ-RESTAURATION

Une restauration salée et sucrée signée Yves Hohl sera proposée à la vente pendant tout le week-end.

BIBLIOTHÈQUE

La bibliothèque de la Fondation Jan Michalski, panorama multilingue de la littérature des XXe et XXIe siècles, est ouverte à toutes et tous de 9h à 18h, du mardi au dimanche.

PROGRAMMATION

Fondation Jan Michalski / Les petites conférences : programmation Gilberte Tsaï, production l’Équipée