Rencontres littéraires Archives
Menu

Rencontre photolittéraire avec Colette Fellous

Samedi 17 décembre 2016, 15h00
Rencontre photolittéraire avec Colette Fellous

© Fondation Jan Michalski, Wiktoria Bosc

Événement
terminé

Langue

Français

Entrée

Gratuite, sur réservation

En marge de l’exposition Photolittérature, la romancière et éditrice Colette Fellous est l’invitée de la Fondation Jan Michalski pour un entretien avec Jean-Pierre Montier, co-commissaire de l’exposition. Sa pratique d’écriture ainsi que la collection « Traits et portraits » qu’elle dirige au Mercure de France témoignent d’expériences photolittéraires variées où s’entremêlent mots et images pour raconter et se raconter.

Biographie

Née en 1950, Colette Fellous a passé son enfance et son adolescence à Tunis. À l’âge de dix-sept ans, elle s’établit à Paris où elle vit toujours aujourd’hui. Productrice d’émissions radio sur France Culture pendant plus de trente ans, elle est également une romancière au parcours fécond qui porte souvent l’empreinte des paysages tunisiens. Son œuvre d’écrivain compte notamment un cycle autobiographique paru aux éditions Gallimard – Avenue de France (2001), Aujourd’hui (2005) et Plein été (2007) – qui explore les liens entre la Tunisie et la France à travers sa mémoire personnelle. Dans le premier opus de cette trilogie, l’auteur intègre à sa démarche d’écriture une iconographie – photos de famille, cartes postales, images d’époque – qui laisse entendre une nouvelle voix dans le récit et l’éclaire d’une lumière d’« arrière-pays » : une découverte qu’elle décline dans de nombreux ouvrages. Vient ensuite un cycle sur ses années de jeunesse françaises avec Un amour de frère (2011) et La préparation de la vie (2014) en hommage à son maître Roland Barthes. Son prochain livre Pièces détachées est prévu pour janvier 2017.

Également éditrice, Colette Fellous dirige la collection « Traits et portraits » qu’elle a créée en 2004 aux éditions Mercure de France, inspirée par ses propres expériences photolittéraires : écrivains, cinéastes, peintres, photographes et autres créateurs y sont invités à un exercice d’autoportrait libre liant le texte à l’image.

Modération

Jean-Pierre Montier, co-commissaire de l’exposition Photolittérature