Rencontres littéraires Archives
Menu

Anne Berest lit
La carte postale

Lundi 14 mars 2022 de 19h00 à 20h00
Anne Berest lit

Anne Berest © Marie Marot

Événement
terminé

Entrée

CHF 20. – (plein tarif), CHF 15.– (retraités, chômeurs, AI), CHF 10.– (étudiants)

De la minceur d’une carte postale peut naître l’épaisseur d’un récit intime et mémoriel porté par la plume, puis par la voix d’Anne Berest pour cette lecture.

Affichant une photographie datée de l’Opéra Garnier d’un côté et les prénoms de quatre de ses aïeux assassinés à Auschwitz de l’autre, une mystérieuse carte postale incite Anne Berest à explorer les méandres de son passé familial. Aidée de sa mère avec laquelle elle forme un duo d’enquêtrices guidé par l’imaginaire littéraire et cinématographique, l’auteure de La carte postale (Grasset, 2021) remonte le fil d’une destinée tant personnelle que collective à travers le temps et l’espace. Un voyage identitaire chargé de réparer l’arbre généalogique mutilé et de ressaisir le souvenir fuyant des disparus.

Anne Berest

Anne Berest est une romancière, metteuse en scène et scénariste née en 1979, dont l’œuvre s’attache à interroger la filiation, la transmission et le statut des femmes. Dans le champ théâtral, elle crée Les carnets du Rond-Point (2001), adapte le roman Un pedigree de Patrick Modiano (2010), puis signe deux pièces, La visite et Les filles de nos filles (Actes Sud-Papiers, 2020). Elle s’illustre avec plusieurs romans inspirés d’une histoire familiale aussi riche que traversée d’ombres, tels que La fille de son père (Seuil, 2010), Les patriarches (Grasset, 2012), Gabriële (Stock, 2017) écrit avec sa sœur Claire et La carte postale (Grasset, Prix Renaudot des lycéens 2021). Elle coscénarise le film Que d’amour ! (2014) de Valérie Donzelli – qui lui avait offert un rôle dans La guerre est déclarée (2011) – ainsi que les séries télévisées Paris, etc. (2017) et Mytho (2019).

En partenariat avec

Rencontres du 7e art Lausanne, du 12 au 20 mars 2022