Jeudis en résidence Archives
Menu

Jeudi en résidence avec Ashgar Nourri
Traduire Agota Kristof

Jeudi 5 mai 2022 de 18h30 à 19h30
Jeudi en résidence avec Ashgar Nourri

© D.R

Événement
terminé

Langue

Français

Entrée

Gratuite, sur réservation

Chaque premier jeudi du mois, de 18h30 à 19h30, un·e écrivain·e en résidence vous ouvre une fenêtre sur son travail, ses univers et ses motifs, selon une forme libre d’intervention. Une heure en carte blanche à partager, suivie d’une verrée.

Dans le cadre de sa résidence d’écriture à la Fondation Jan Michalski, Ashgar Nourri nous parlera de ses multiples traductions d’Agota Kristof en persan. La romancière et dramaturge suisse d’origine hongroise se fait connaître par la publication du Grand cahier (Seuil, 1986, Prix littéraire européen) qui remporte un succès immédiat et sera traduit en trente-trois langues. Ce premier ouvrage forme, avec La preuve (1988) puis Le troisième mensonge (1991, Prix du Livre Inter 1992), la mondialement connue Trilogie des jumeaux. Dans ses livres d’un féroce humour noir, Agota Kristof met en scène des personnages insolites qui, souvent déracinés, s’interrogent sur leur identité, leur enfance. Son œuvre littéraire comprend, outre des romans, un récit autobiographique (L’analphabète, Zoé, 2004), des pièces de théâtre (L’heure grise, Seuil, 1998 et Le monstre, Seuil, 2007), des recueils de nouvelles (C’est égal, Seuil, 2005) et de poésie (Clous, Zoé, 2016).

Biographie

Asghar Nouri, né 1976 à Tabriz en Iran, vit à Téhéran et travaille comme traducteur, dramaturge, metteur en scène et enseignant. Il a traduit en persan une quarantaine d’œuvres d’auteurs francophones comme Agota Kristof, Patrick Modiano, François Mauriac, Marcel Aymé, Louis-Ferdinand Céline, Jean-Paul Dubois et Joël Egloff. Avec sa compagnie Théâtre88, il a présenté ses propres pièces et adaptations sur Shakespeare dans différents festivals de théâtre en Iran, en France et en Allemagne.

En résidence à la Fondation Jan Michalski
Du 7 avril au 31 mai 2022