Spectacles Archives
Menu

Printemps de la poésie : pièce de théâtre hommage à Cédric Demangeot
Salomé

Vendredi 1 avril 2022 de 18h00 à 21h00
Printemps de la poésie : pièce de théâtre hommage à Cédric Demangeot

Salomé © Ena Lindenbaur

Événement
terminé

Entrée

CHF 20.- (plein tarif), CHF 15.- (retraités, chômeurs, AI), CHF 10.- (étudiants); sur réservation

Cédric Demangeot

Poète et traducteur de poésie, créateur de la revue Moriturus et des Éditions Fissile, Cédric Demangeot (1974-2021) fixait à la poésie la tâche de « saboter le réel et le rendre au vivant ». Il y consacra sa vie et tous ses livres, mais c’est peut-être dans son théâtre qu’il a réservé pour notre époque ses coups les plus terribles. Avant Salomé, sa première pièce publiée en 2019 aux Éditions du geste, l’écriture de Cédric Demangeot avait déjà pris un tournant dramatique avec Ravachol et Philoctète, adaptés pour la scène en 2009. Sa deuxième pièce, Le dernier séjour de Pouchkine à Boldino, paraîtra cet été aux Éditions du Canoë, et d’autres sont encore inédites.

À l’occasion du Printemps de la poésie, la Fondation Jan Michalski rend hommage au poète Cédric Demangeot avec une représentation inédite de Salomé, avec la comédienne Maroussia Pourpoint dans une mise en espace imaginée par l’écrivain Lancelot Hamelin et le réalisateur Christophe Bisson.

En un monologue brûlant, Salomé s’adresse à la tête de Iaokanaan, Jean le Baptiste, qu’elle vient de faire trancher après avoir charmé le roi Hérode et ses convives par une danse éperdue. Du corps à vif de la princesse en proie à la folie amoureuse et qui reprend sa danse face à la tête coupée du prophète, dans la langue que seul un tel désastre permet, une voix s’élève pour « décréter la nuit du monde », nuit plus vitale que la lumière des hommes.

« Des mots – un poème à faire entendre, des mots, pour constituer dans l’esprit du spectateur les images d’un drame, le drame de Salomé – qui a demandé la tête mais se demande ce qu’elle a demandé lorsque la réponse à sa demande arrive, sur le plateau –, faire entendre, cela, par la voix – mais par l’effacement de la présence du corps… C’est dans ce paradoxe que la comédienne Maroussia Pourpoint va plonger, et entraîner les spectateurs. C’est ce travail d’une comédienne aux prises avec un texte et ses silences, que la vidéo de Christophe Bisson va non-éclairer. Nous allons tenter d’ouvrir en vous les zones qui servent non seulement à écouter, mais à entendre. » Lancelot Hamelin

 

La représentation est précédée d’une intervention de Victor Martinez, qui s’attachera aux figures féminines dans l’œuvre du poète : Desdémone, Audreley, Malusine, et bien sûr Salomé.

 

Enfin, cet événment est l’occasion de voir quelques œuvres rares de Cédric Demangeot, issues des collections de la bibliothèque, des livres manuscrits et la série des Poèmes en langue journale.

Programme

  • 18h00

    Ouverture de l’exposition Siècle à mains, livres manuscrits et collages de Cédric Demangeot
    L’exposition est visible jusqu’au 18 avril.

  • 19h00

    Intervention de Victor Martinez, Pour qui danse Salomé ?

  • 20h00

    Représentation de Salomé de Cédric Demangeot

    mise en espace par Lancelot Hamelin,

    avec la comédienne Maroussia Pourpoint

    et la tête de Iaokanaan réalisée par Cynthia Charpentreau

    dans un éclairage vidéo de Christophe Bisson

Victor Martinez

Enseignant à l’Université de Lille, Victor Martinez travaille sur la poésie francophone, en particulier sur André du Bouchet. Avec Cédric Demangeot, qu’il a rencontré en 2012, il a cotraduit la poésie de Leopoldo María Panero pour les Éditions Fissile. Il est l’auteur de plusieurs articles sur Cédric Demangeot et a notamment participé au dossier de la revue Europe consacré au poète en 2021.

Lancelot Hamelin

Écrivain, Lancelot Hamelin aime à explorer la diversité des genres, de la bande dessinée au journalisme, en passant par le roman et le théâtre. Sont parus à L’Arpenteur Le couvre-feu d’octobre (2012) et À la crête des vagues (2016), ainsi que chez Glénat La mort aux yeux de cristal avec le dessinateur Etienne Oburie (2018) et Dans les eaux glacées du calcul égoïste avec Luca Erbetta (deux tomes, 2018 et 2020). Sa dernière pièce Boulevard des oiseaux a été publiée en 2021 aux Éditions Quartett.

Maroussia Pourpoint

Comédienne, auteure et metteure en scène, diplômée du Conservatoire national supérieur d’art dramatique, Maroussia Pourpoint travaille avec plusieurs compagnies, notamment La fabrique insomniaque et L’hémorragie. Elle a joué entre autres au festival d’Avignon (in) dans Juliette le commencement et Claire, Anton et eux ;au Théâtre des Quartiers d’Ivry aux côtés de Valérie Dréville dans Bérénice ; aux Créatives à Genève dans Le prénom a été modifié et Eden matin midi et soir… Elle a écrit et mis en scène trois spectacles, dont le dernier, La dame aux chiffons, a été accompagné par les Ateliers Médicis.

Cynthia Charpentreau

Photographe plasticienne, Cynthia Charpentreau commence son processus de travail par la recherche de matière et/ou l’exploration d’une technique comme un moyen de trouver des images généralement sans appareil. Dans la chambre noire, ses sujets s’activent et se révèlent par des protocoles opératoires et chimiques. Elle a exposé notamment au Lavoir Numérique à Gentilly (France), à la biennale de photographie de Molenbeek (Belgique), à la DNI fotografie (Slovaquie). Elle a été hôte en résidence à la Villa Médicis en 2019.

Christophe Bisson

Artiste et réalisateur, Christophe Bisson se consacre d’abord aux arts plastiques après des études en philosophie, puis au cinéma. Son œuvre, d’une grande rigueur éthique, explore les lisières de l’humain. Road Movie (2011), Au monde (2013), Sfumato (2016), Silêncio (2016) ou Noli me tangere (2019) ont été présentés dans de nombreux festivals internationaux. Son dernier film Un souvenir d’archives (2021) est consacré à Sarah Kofman.

Dans le cadre de

la septième édition du Printemps de la poésie, du 19 mars au 2 avril 2022

Sélection bibliographique des œuvres de Cédric Demangeot

Désert natal (Fata Morgana, 1998)
Figures du refus (Fata Morgana, 1999)
Nourrir querelle (Obsidiane, 2000)
D’un puits (Fata Morgana, 2001)
Obstaculaire (Atelier La Feugraie, 2004)
& cargaisons (Grèges, 2004)
Malusine (Grèges, 2006)
Ravachol (Barre parallèle, 2006)
Éléplégie (Atelier La Feugraie, 2007)
& ferrailleurs (Grèges, 2008)
Philoctète (Barre parallèle, 2008)
Sale temps (Atelier La Feugraie, 2011)
Ferraille (Éditions d’Aldébaran, 2011)
Il paraît qu’antimatière (L’Arachnoïde, 2011)
Psilocybe (Grèges, 2013)
Une inquiétude (Flammarion, 2013)
Autrement contredit (Fata Morgana, 2014)
Un enfer (Flammarion, 2017)
Rappel à l’émeute (Éditions Pariah, 2018)
Pour personne (L’Atelier contemporain, 2019)
Salomé (Éditions du geste, 2019)
Le poudroiement des conclusions (L’Atelier contemporain, 2020)
Promenade et guerre (Flammarion, 2021)
Éléments de sabotage passif (Éric Pesty éditeur, 2021)