Conférences En lien Archives
Menu

La mémoire du Goulag
Conférence d’Elena Zhemkova

Jeudi 30 mai 2024, 19h00
La mémoire du Goulag

© Goulag Archives Collection / Tomasz Kizny

Réserver

Langue

En russe, traduite simultanément en français

Modération

Thierry Wolton

Durée

2 heures avec une pause-restauration de 30 minutes : un repas soupe, pain et fromage est inclus dans l’entrée à l’événement.

Entrée

CHF 20.- (plein tarif repas inclus), CHF 10.- (moins de 25 ans repas inclus), sur réservation en ligne

Avertissement

les événements proposés dans le cadre du cycle consacré au Goulag sont grand public ; néanmoins, nous attirons votre attention sur la dureté des faits historiques et laissons à votre appréciation la possibilité d’y emmener des enfants

Avec des lectures par les comédiens et comédiennes de La Manufacture

Évoquant la victoire de Stalingrad, en février 1943, contre la Wehrmacht, l’écrivain Vassili Grossman a écrit à propos de Staline : « C’est l’heure de son triomphe, il n’a pas seulement vaincu son ennemi présent, il a vaincu son passé. L’herbe se fera plus épaisse sur les tombes de 1930 dans les villages. Les neiges et les glaces du cercle polaire resteront silencieuses. »

Gommer le passé, mentir sur le présent, tromper sur le futur est le propre des régimes totalitaires. Les peuples libérés de leur emprise doivent se réapproprier leur vraie histoire pour pouvoir affronter l’avenir. À la chute de l’URSS, des milliers de familles ont voulu connaître le sort de leurs proches disparus dans les camps. Ce travail de mémoire, commencé à la fin des années 1980 par l’organisation Memorial, Prix Nobel de la paix en 2022, est désormais interdit par Vladimir Poutine, et les membres de l’organisation sont poursuivis en justice. Les traces du Goulag, elles, restent visibles dans la Russie actuelle, et les plaies laissées ne se sont pas refermées.

Biographie

Elena Zhemkova
De formation scientifique, Elena Zhemkova est membre fondateur en 1987 de Memorial, un groupe d’initiative privée dédiée notamment à la mémoire des victimes des camps de concentration soviétiques. Elle a dirigé l’organisation, devenue Memorial International, de 1995 jusqu’à sa liquidation par le pouvoir russe actuel. Elle a également participé à l’ouvrage collectif OST : Letters, Memoirs and Stories from Ostarbeiter in Nazi Germany (Granta, 2021), couronné en 2021 du Prix Jan Michalski de littérature.