Jeudis en résidence Archives
Menu

Jeudi en résidence avec Regina López Muñoz, accompagnée de Joseph Ponthus
Autour du roman « À la ligne », questions de traduction et lectures bilingues

Jeudi 6 août 2020, 18h30
Jeudi en résidence avec Regina López Muñoz, accompagnée de Joseph Ponthus

Fondation Jan Michalski © Tonatiuh Ambrosetti

Événement
terminé

Langue

Français et espagnol

Entrée

Gratuite, sur réservation

Durant sa résidence, Regina López Muñoz a poursuivi son travail de traduction en espagnol d’À la ligne : feuillets d’usine, le premier roman de Joseph Ponthus. Paru en 2019 aux éditions de La Table Ronde, ce livre suit la trajectoire d’un ouvrier intérimaire embauché dans les conserveries de poissons et les abattoirs bretons. Jour après jour, sont inventoriés sous la forme d’un long poème sans ponctuation les gestes du travail à la ligne, le bruit, la fatigue, les rêves confisqués dans la répétition de rituels épuisants, la souffrance du corps, mais aussi les petites victoires contre l’aliénation, la littérature, les chansons, l’amour et la fraternité. À la ligne a été récompensé par de multiples prix littéraires, dont le Grand prix RTL-Lire.

En présence de Joseph Ponthus, Regina nous racontera son travail de traduction et accompagnera ce Jeudi en résidence de lectures bilingues du texte.

En présence de Joseph Ponthus

Joseph Ponthus, né à Reims en 1978, a suivi des études de littérature et de travail social avant d’exercer plus de dix ans comme éducateur spécialisé en banlieue parisienne où il a notamment dirigé et publié Nous… La cité (Zones, 2012). Il vit et travaille désormais en Bretagne.

Biographie

Née à Malaga, Regina López Muñoz se consacre depuis 2011 à la traduction littéraire de l’anglais, de l’italien et du français vers l’espagnol. Elle a notamment traduit Jean Genet, Léon-Paul Fargue, Philippe Djian, Jean Giono, et les Prix Goncourt Éric Vuillard, Jérôme Ferrari et Frédéric Pajak. Elle traduit également de la BD, anime des ateliers universitaires de traduction, ainsi que des rencontres publiques avec des auteur·es.

En résidence à la Fondation Jan Michalski
Du 16 juillet au 20 août 2020