Édition 2024 Sélections Jury

Sélections

Première sélection.
Attaquer la terre et le soleil
Mathieu Belezi
Attaquer la terre et le soleil
Le Tripode, Paris, 2022

Proposé par Vera Michalski-Hoffmann


Austral
Carlos Fonseca
Austral
Traduit de l’espagnol (Costa Rica) par Alexandra Carrasco-Rahal
Gallimard, Paris, 2023

Proposé par Sjón


Avec les fées
Sylvain Tesson
Avec les fées
Éditions des Équateurs, Paris, 2024

Proposé par Andrea Marcolongo


Environnement toxique
Kate Beaton
Environnement toxique
Traduit de l’anglais (Canada) par Alice Marchand
Casterman, Paris, 2023

Proposé par Jonathan Coe


Infocratie : numérique et crise de la démocratie
Byung-Chul Han
Infocratie : numérique et crise de la démocratie
Traduit de l’allemand par Olivier Mannoni
PUF, Paris, 2023

Proposé par Gonçalo M. Tavares


James Brown mettait des bigoudis
Yasmina Reza
James Brown mettait des bigoudis
Flammarion, Paris, 2023

Proposé par Andrea Marcolongo


Je chante et la montagne danse
Irene Solà
Je chante et la montagne danse
Traduit du catalan par Edmond Raillard
Seuil, Paris, 2022

Proposé par Kapka Kassabova


Les âmes errantes
Cécile Pin
Les âmes errantes
Traduit de l’anglais (Grande-Bretagne) par Carine Chichereau
Stock, Paris, 2023

Proposé par Jonathan Coe


Mes amis
Hisham Matar
Mes amis
Traduit de l'anglais (Libye) par David Fauquemberg
Gallimard, Paris, 2024

Proposé par Vera Michalski-Hoffmann


Paradaïze
Fernanda Melchor
Paradaïze
Traduit de l’espagnol (Mexique) par Laura Alcoba
Grasset, Paris, 2022

Proposé par Gonçalo M. Tavares


Sans valeur
Gaëlle Obiégly
Sans valeur
Bayard, Montrouge, 2024

Proposé par Valérie Mréjen


Sur les traces d'Enayat Zayyat
Iman Mersal
Sur les traces d'Enayat Zayyat
Traduit de l’arabe (Égypte) par Richard Jacquemond
Actes Sud, Arles, 2021

Proposé par Kapka Kassabova


The Future Future
Adam Thirlwell
The Future Future
Jonathan Cape, Londres, 2023

Proposé par Sjón


Une autobiographie de Nina Childress
Fabienne Radi
Une autobiographie de Nina Childress
Beaux-Arts de Paris, Paris, 2021

Proposé par Valérie Mréjen


Jury

Vera Michalski-Hoffmann, Présidente du jury

Éditrice née en 1954, Vera Michalski-Hoffmann a développé avec son époux Jan Michalski le groupe éditorial Libella, actif en Europe dans divers domaines, de la littérature aux arts. Depuis 1987, de nombreux·ses auteur·es ont été publié·es en français, en polonais et en anglais dans différentes maisons d’édition parmi lesquelles Noir sur Blanc, Buchet-Chastel, Phébus, Wydawnictwo Literackie ou World Editions. En 2004, Vera Michalski-Hoffmann crée la Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature en mémoire de son mari afin de perpétuer leur engagement commun envers les acteur·ices de l’écrit, de soutenir la création littéraire et d’encourager la pratique de la lecture.

Jonathan Coe

Né en 1961 à Birmingham, Jonathan Coe est un romancier et biographe britannique. Après des études à la King Edward’s School puis au Trinity College, il obtient un doctorat en littérature anglaise et enseigne à l’Université de Warwick. Il acquiert une renommée internationale grâce à son quatrième roman, Testament à l’anglaise (Gallimard, 1995) pour lequel il remporte le Prix du Meilleur Livre étranger en 1996. La traduction française de son œuvre aux éditions Gallimard, plusieurs fois primée dans son pays d’origine, lui vaut le Prix Médicis étranger pour La maison du sommeil en 1998 et le Prix du livre européen pour Le cœur de l’Angleterre en 2019. En 2004, il est décoré de l’Ordre des Arts et des Lettres de France.

Kapka Kassabova

Née en 1973 à Sofia, Kapka Kassabova est l’auteure de recueils de poésie, romans et récits non fictionnels en langue bulgare et anglaise. En 1992, sa famille émigre en Nouvelle-Zélande où elle étudie la littérature française, russe et anglaise, puis publie ses premiers textes avant de s’établir en Écosse en 2005. Ses deux derniers ouvrages traduits en français chez Marchialy, Lisière (2020) et L’écho du lac (2021), remportent plusieurs récompenses dont le Prix Nicolas Bouvier, la mention spéciale du Prix du livre européen et le Prix du Meilleur Livre étranger dans la catégorie non-fiction. Ses ouvrages sont traduits dans une vingtaine de langues. Elixir: In the Valley at the End of Time est paru en anglais aux éditions Jonathan Cape/Graywolf au printemps 2023.

Andrea Marcolongo

Née en 1987 à Crema, Andrea Marcolongo est une écrivaine et journaliste italienne. Helléniste et diplômée de Lettres classiques de l’Università degli Studi de Milan, elle est à l’origine de plusieurs ouvrages à succès tels que, aux Belles Lettres, La langue géniale (2018), La part du héros (2019) et Étymologies pour survivre au chaos (2020). Ses livres sont traduits dans près de trente pays. Elle est également membre du jury du Prix du Grand Continent et collabore avec des journaux italiens et étrangers, dont La Stampa et Le Figaro. Publié en 2023, Déplacer la lune de son orbite est son dernier ouvrage traduit en français chez Stock, dans la collection « Ma nuit au musée ».

Valérie Mréjen

Née en 1969 à Paris, Valérie Mréjen est une romancière, plasticienne, réalisatrice et vidéaste française. Diplômée de l’École nationale supérieure d’arts de Cergy-Pontoise en 1994, elle édite des livres d’artiste avant de se lancer dans le domaine de la production audiovisuelle. Elle réalise plusieurs courts métrages et documentaires, tels que Pork and Milk (2004) et Valvert (2008), ainsi que le long métrage de fiction En ville avec Bertrand Schefer en 2011, sélectionné la même année à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes. Elle publie Mon grand-père (1999), L’agrume (2001) et Eau sauvage (2004) aux éditions Allia, puis Forêt noire (2012), Troisième personne (2017) et La jeune artiste (2023) aux éditions P.O.L. Ses œuvres d’art sont exposées en France et à l’étranger, notamment au Jeu de Paume qui lui consacre une exposition monographique en 2008.

Gonçalo M. Tavares

Gonçalo M. Tavares, né en 1970 à Luanda, en Angola, est un écrivain portugais et professeur d’épistémologie à l’Université de Lisbonne. Il poursuit une foisonnante carrière littéraire depuis 2001, publiant nombre de romans, recueils de poésie, pièces de théâtre, contes, essais et autres ouvrages inclassables. Traduite en cinquante langues, son œuvre l’impose comme l’une des voix majeures des lettres lusophones. Il remporte de prestigieuses récompenses nationales et internationales, dont le Prix José Saramago pour Jérusalem en 2005 et le Prix du Meilleur Livre étranger pour Apprendre à Prier à l’ère de la technique en 2010. En 2022, ont paru en français Journal de la Peste chez Bouquins et Mythologies aux éditions Viviane Hamy.

Sjón

Sjón (Sigurjón Birgir Sigurðsson), né en à Reykjavic, est un écrivain islandais, poète, artiste, scénariste et parolier, notamment de Björk. Récompensée par le Prix de la littérature nordique en 2005 et le Prix de littérature islandaise en 2013, son œuvre romanesque, traduite en trente-cinq langues, compte en français Le moindre des mondes (2007), De tes yeux, tu me vis (2011), Le garçon qui n’existait pas (2016), ou encore Blond comme les blés (2022). Sa collaboration à l’écriture des chansons du film Dancer in the Dark de Lars von Trier lui vaut une nomination à l’Oscar de la meilleure chanson originale en 2001. Il a récemment coécrit le scénario du film The Northman (2022) de Robert Eggers, inspiré des sagas islandaises. Il est également président du centre PEN islandais.