Andrea Inglese
Du 20 juillet au 4 août 2021

Fondation Jan Michalski © Tonatiuh Ambrosetti

Fondation Jan Michalski © Tonatiuh Ambrosetti

Biographie

Poète, traducteur, essayiste et enseignant, Andrea Inglese est né en 1967 à Turin et vit aujourd’hui en région parisienne. Parmi ses nombreuses publications figurent des essais sur la littérature (L’eroe segreto. Il personaggio nella modernità dalla confessione al solipsismo, Università di Cassino, 2003), des recueils de poésie (Inventari, Zona, 2001 ; Colonnes d’aveugles, Clou dans le fer, 2007 ; La grande anitra, Oèdipus, 2013), des textes en prose (Prati/Pelouses, La Camera Verde, 2007 ; Nell’occhio di chi guarda, Donzelli, 2014), ainsi que le récent Mes adieux à Andromède (art&fiction, 2020). Co-fondateur du blog littéraire Nazione Indiana, il est également rédacteur pour le mensuel culturel Alfabeta2.