Spectacles En lien Archives
Menu

Spectacle à trois voix de Gérard Bonal
Madame Colette a-t-elle une âme?

Vendredi 10 février 2023, 19h00
Spectacle à trois voix de Gérard Bonal

Sabine Haudepin © Nathalie Mazéas | Catherine Salviat © Comédie-Française | Pauline Haudepin © Jean-Louis Fernandez

Réserver

Entrée

CHF 20.- (plein tarif), CHF 15.- (retraité·es, chômeur·ses, AI), CHF 10.- (étudiant·es) | Sur réservation

Donnant voix au texte de Gérard Bonal, les trois comédiennes Sabine Haudepin, Catherine Salviat et Pauline Haudepin font rayonner sur scène les multiples facettes de l’écrivaine, dont les incarnations successives se répondent, s’affrontent, se souviennent. Au soir de sa vie, la dame du Palais-Royal « ressuscite » toutes celles qu’elle a été : de la débutante, la jeune Colette Willy, qui vient d’écrire Claudine à l’école, avec sa tresse infinie perdue dans les plis de la jupe longue, à Madame Colette, la romancière célèbre du Blé en herbe, dans la force de l’âge, sûre d’elle et de son talent. Des magiciennes qui semblent sortir l’une de l’autre, comme des poupées gigognes…

Biographies

Gérard Bonal (1941-2022) était un spécialiste de l’œuvre de Colette, à laquelle il a consacré la biographie de référence Colette (Perrin, 2014), de nombreux ouvrages tels que Colette par moi-même (Ramsay, 1982), Colette intime (Phébus, 2004) ou encore Colette et les bêtes (Tallandier, 2019), ainsi que plusieurs pièces et documentaires, dont Colette Music-hall en 1995 et J’appartiens à un pays que j’ai quitté en 2004. Il est le fondateur des Cahiers Colette et a présidé la Société des amis de Colette entre 2001 et 2007. Son domaine d’expertise s’étend également à l’histoire culturelle du XXe siècle, plus particulièrement du théâtre. Il est par ailleurs l’auteur de biographies de Gérard Philipe, Madeleine Renaud, Jean-Louis Barrault et Joséphine Baker.

Sabine Haudepin est une comédienne française ayant débuté au cinéma sous la direction de François Truffaut avec lequel elle a tourné plusieurs films, dont La peau douce et Le dernier métro. À l’écran, elle a tenu des rôles remarqués qui lui ont été confiés par des réalisateurs tels qu’André Téchiné, Maurice Pialat, Nagisa Oshima, Bertrand Blier, Benoît Jacquot ou encore Pascal Thomas. Elle a parallèlement poursuivi sa carrière au théâtre, sous la houlette entre autres de Caroline Huppert, Andreas Voutsinas, Bernard Murat ou Jacques Lassalle. Elle donne régulièrement à entendre Colette et a écrit une libre adaptation de sa vie qu’elle a jouée en tournée. Elle a remporté le Prix Gérard Philipe et reçu un Molière.


Catherine Salviat est une comédienne française, formée au Conservatoire national supérieur d’art dramatique. Elle est sociétaire honoraire de la Comédie-Française, jouant dans des pièces du répertoire classique et contemporain, telles que La trilogie de la villégiature de Carlo Goldoni mise en scène par Giorgio Strehler, Dialogues des carmélites de Georges Bernanos par Gildas Bourdet – qui lui vaut un Molière en 1988 –, La nuit de l’iguane de Tennessee Williams par Brigitte Jaques-Wajeman, Dramuscules de Thomas Bernhard par Catherine Hiegel, ou encore L’analphabète d’Agota Kristof par Nabil El Azan. Outre le théâtre, elle a interprété des personnages pour le cinéma, dans des séries ou des téléfilms.


Pauline Haudepin est une actrice, auteure et metteuse en scène française. Après une formation universitaire et une pratique théâtrale au conservatoire du VIe arrondissement de Paris, elle a intégré l’École du Théâtre national de Strasbourg. Elle y a mis en scène son texte Les terrains vagues, repris ensuite au Théâtre de la Cité internationale. Elle a également créé les spectacles Le conte du petit taureau blanc en 2013, Bobby Unborn en 2014 et Chère chambre en 2022. En tant qu’interprète, elle a notamment joué sous la direction d’Hélène Babu, de Maëlle Dequiedt, de Julien Gosselin et de Mathilde Delahaye. Elle apparaît également au cinéma dans Le bel été de Pierre Creton.