Thursdays in Residence Archive
Menu

Jeudi en résidence avec Muriel Pic
Écrire avec « le reste ». Archives, rebuts, rêves, montage

Thursday 18 April 2024, 19:00
Jeudi en résidence avec Muriel Pic

© Florian Cella

Book

Entrée

Libre, sur réservation

Chaque premier jeudi du mois, de 19h à 20h, un·e écrivain·e en résidence vous ouvre une fenêtre sur son travail, ses univers et ses motifs, selon une forme libre d’intervention. Une heure en carte blanche à partager, suivi d’un apéritif.

Muriel Pic écrit des élégies documentaires en vers, en prose, en images, avec des documents et des rebuts, grâce à une exploitation intensive des déchets. Une société est lisible dans ses détritus comme dans ses archives, et tout le reste est littérature. Le reste est plein de voix et il demande : quel rêve voulons-nous raconter ? Le choix est décisif pour orienter nos imaginaires, nos savoirs et nos demains à l’endroit du bonheur. 

Le projet d’écriture de Muriel Pic à la Fondation Jan Michalski est l’achèvement de sa première pièce de théâtre, La trahison ou le dernier printemps de Rosa Luxemburg. La pièce est conçue à partir du témoignage du gardien de la révolutionnaire, Arthur Gertel, sur leurs promenades durant le printemps 1918 aux abords de la prison de Breslau, actuellement Wrocław en Pologne, où elle était en détention préventive pendant la Première Guerre mondiale. Arthur a 36 ans, Rosa a 48 ans. Ensemble, ils s’adonnent à la joie malgré tout, discutent au cimetière juif ou au jardin botanique de la révolution, du parti des roses et des rossignols, du féminisme, de Phèdre et Hippolyte. Une tension intime et politique tient tout le texte autour de la confiance et de la trahison. Brecht est dans le Chœur, qui projetait d’écrire une pièce sur Rosa Luxemburg.

Lors de ce Jeudi en résidence, Muriel Pic parlera de ce que veut dire pour elle écrire avec le reste, puis Diane Müller et Guillaume Miramond liront des extraits de sa pièce.

BRECHT
Il y a un monde ici 
il est en désordre
qui est prêt à le mettre en ordre ?
ROSA
Moi 
qui ne veux pas de nom.
[…]
BRECHT
Il n’y a pas de consolation
pour celui qui se nourrit
de l’expérience humaine.
https://murielpic.com/

Biographies

Partageant son temps entre la France et la Suisse, Muriel Pic est écrivaine, chercheuse, réalisatrice, collagiste et ponctuellement traductrice de l’allemand. Son œuvre explore les liens qui se tissent entre pensée et poésie, document et fiction, science et art, imagination et savoir. S’y trouvent réunis poèmes et récits documentaires, essais lyriques ou encore montages d’archives. Parmi ses nombreuses publications comptent notamment Les désordres de la bibliothèque (Filigranes, 2010), Élégies documentaires (Macula, 2016), En regardant le sang des bêtes(Trente-trois morceaux, 2017), Affranchissements (Seuil, 2020), récompensé par la mention spéciale du Prix Wepler et nominé au Prix Médicis essai, ainsi que L’argument du rêve (Héros-Limite, 2022), lauréat du Prix de poésie de la Fondation Pierrette Micheloud.

Titulaire d’une licence en sociologie, Diane Muller est diplômée de La Manufacture en 2006. Elle a principalement travaillé sur des écritures de plateau sous la direction, entre autres, de Sandra Gaudin, Alexandre Doublet, Hélène Cattin, Marielle Pinsard, C. Geffroy Schlittler, Valério Scamuffa, Olivia Seigne, Adrien Barazzone, Barbara Schlittler et Katy Hernan, Julien Mages, Julien Basler. Également autrice, elle est à l’origine des pièces Mercredi 13 et The Glass Room. Actuellement, elle joue dans H.S. de Yann Verburgh avec le Collectif Sur un malentendu, prépare la lecture de Putzman ainsi que son solo Un volcan silencieux.

Diplômé de La Manufacture en 2018, Guillaume Miramond a été acteur durant deux saisons au POCHE/GVE. Il a également joué dans Les rigoles, une adaptation de la bande dessinée de Brecht Evens mise en scène par Mathias Brossard, ainsi que dans Sous influence, un spectacle de Nina Negri créé à partir du film de John Cassavetes. Actuellement, il travaille avec le Groupe Fantômas sur l’adaptation d’un roman de Céline Minard et, en parallèle développe ses propres projets théâtraux dont Double(s) : Lulu, qui a été présenté au Centre Culturel des Grottes en 2022 ainsi qu’au théâtre du Grütli en 2023.